Les différentes techniques d’isolation des combles

isolation des combles

L’isolation des combles perdus ou des combles aménagés ne se déroule pas de la même manière et ne nécessite pas la même méthode. Il existe plusieurs façons d’isoler des combles, chacune possédant ses avantages et ses inconvénients.

L’isolation par soufflage

Cette technique d’isolation est réservée aux combles perdus, notamment lorsqu’ils sont difficiles d’accès. Dans ce cas, dérouler des bandes isolantes dans les interstices de la toiture est souvent impossible en raison d’une pente trop basse ou d’une charpente fermette. Pour en savoir plus sur l’isolation des combles perdus, cliquez ici.

Pour remédier à ce problème, les artisans réduisent la matière isolante choisie en flocons et utilisent une machine pour les souffler sur le plancher des combles, en une couche assez épaisse pour assurer une bonne isolation.

L’avantage de cette technique est sa simplicité de mise en œuvre, son coût très abordable et son efficacité. En général, la durée des travaux pour une isolation par soufflage est d’environ 3 à 4 heures pour une superficie d’environ 100m2. Le prix se situe à environ 20 euros/m2 en fonction de l’isolant que vous aurez choisi pour les travaux de rénovation.

L’isolation en double couche

Pour isoler ses combles afin de les aménager, on peut utiliser l’isolation bicouche pour une performance énergétique accrue.

Avant de débuter les travaux, on installe des suspentes aux extrémités hautes et basses des rampants puis on installe la première couche d’isolant. La deuxième couche est appliquée sur les suspentes, de manière perpendiculaire à la première couche.

Une fois que les deux couches sont posées, on y applique un pare-vapeur pour éviter les infiltrations d’humidité avant de déposer une plaque de plâtre pour commencer à aménager la pièce sous les toits.

Le coût de l’isolation en double couche est un peu plus élevé mais la technique apporte de très bons résultats. On estime le prix des travaux à environ 55 euros/m2 pour la fourniture et la main d’œuvre. Le seul inconvénient de la double couche d’isolation est qu’elle fait perdre de la surface habitable à l’intérieur des combles.

Le sarking

Pour éviter cette perte de surface, on peut opter pour la méthode du sarking, qui consiste à isoler les combles par l’extérieur, en disposant l’isolant sous le toit ce qui a pour effet de rehausser la toiture.

Le sarking est surtout recommandé si vous envisagez de rénover votre toiture en même temps que les travaux d’isolation. En effet, la méthode nécessite de déposer les éléments de couverture du toit pour poser des panneaux de bois et une seconde couche d’isolant.

C’est la technique la plus onéreuse parmi toutes celles qui permettent d’isoler les combles. On estime que le coût est d’environ 200 euros/m2 si vous faites faire les travaux par un professionnel. Mais le sarking permet une véritable optimisation de votre espace, en plus d’un toit neuf et parfaitement isolé.