Rénovation thermique : quels avantages à entreprendre des travaux pour isoler sa maison ?

Rénovation thermique :

L’isolation de votre maison doit faire partie de vos travaux prioritaires. Si le chantier peut parfois décourager, les bénéfices sont quasiment instantanés et surtout, vous permettent de faire de bonnes économies.

Des économies financières

L’isolation d’une maison fait partie des travaux de rénovation qu’il est possible de rentabiliser très rapidement, en raison du faible coût de leur réalisation pour le particulier, et des économies qu’elle permet de réaliser sur la facture énergétique.

Une maison mal isolée laisse échapper une grosse partie de la chaleur et les dépenses énergétiques, notamment pendant l’hiver, sont généralement importantes. Grâce à des travaux d’isolation, il est possible de réduire d’environ 20 à 25% le montant de la facture énergétique. Sur une maison d’environ 200 mètres carrés, cela peut représenter plusieurs centaines d’euros par an en fonction de la région.

La loi sur la Transition énergétique permet aussi aux particuliers de faire d’importantes économies sur le montant des travaux, voire de bénéficier d’une isolation complètement gratuite en fonction de sa situation. Les aides financières comme le crédit d’impôt, la prime énergie ou l’éco ptz font partie des dispositifs auxquels les ménages peuvent prétendre. Pour en savoir plus sur le financement des travaux d’isolation thermique, cliquez ici.

L’importance de l’isolation des combles

Parmi tous les travaux d’isolation, les combles représentent souvent une priorité. On estime qu’environ 30 à 35% des déperditions de chaleur se font par la toiture, et une bonne isolation permet d’améliorer le confort de vie immédiatement.

En fonction de la structure des combles, un artisan choisira des techniques différentes. Pour des combles perdus par exemple, la technique par soufflage est la plus répandue et consiste à répandre des flocons d’isolant sur la surface du plancher sur plusieurs centimètres. Une isolation dans les rampants est aussi possible si la toiture ne possède pas de charpente fermette.

Pour des combles aménagés, un artisan utilise d’autres méthodes, surtout si le propriétaire envisage de créer une nouvelle pièce sous les toits. Il utilise souvent une isolation en double couche ou procède à la technique du sarking si la couverture de toit doit être rénovée.

Les autres travaux à faire pour isoler

D’autres parties de la maison peuvent laisser la chaleur s’échapper. Après la toiture, il faut faire particulièrement attention à l’isolation des murs et des fenêtres, qui font partie des plus gros vecteurs de déperdition de chaleur. Pour les fenêtres, inutile d’opter pour du triple vitrage renforcé, le double vitrage reste la norme, même en construction neuve.

Si vous voulez isoler parfaitement votre maison, vous pouvez aussi vous pencher sur l’isolation le plancher ou le calorifugeage des tuyaux. Peu coûteux, ces travaux permettent de finaliser l’isolation et de faire de grosses économies d’énergie.

Attention, si vous mettez en place une isolation complète de votre maison en rénovation, pensez à prévoir une aération suffisante pour éviter le développement de champignons dans certaines pièces humides comme la cuisine ou la salle de bains.